Qui suis-je ?

 

L’histoire d’un projet

 

À Bordeaux, après une licence en lettres modernes et un DUT en communication, j’enseigne  dans des écoles primaires puis en tant que professeur de français dans des collèges et dans des lycées d’enseignement général et technique. J’aime la diversité de ces postes, la diversité de mes élèves. Je peux suivre l’évolution de l’apprentissage de notre langue écrite et orale tout au long d’une vie scolaire ce qui me donne l’idée de créer des ateliers d’écriture.

 

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Je dois quitter Bordeaux pour Limoges où je prends le temps et du plaisir à élever mes trois enfants tout en ayant une activité bénévole assez intense et en reprenant mes études. Une licence en sciences de l’éducation me fait découvrir la psychologie et la sociologie. Je suis des formations à l’écoute, l’expression orale, l’animation de groupe. Et je n’en reste pas là puisque j’enchaîne sur un diplôme universitaire de responsable de formation.

 

Mon mémoire de fin d’année a pour thème "Le rôle de la formation pour le personnel hospitalier". Au cours de mes enquêtes je découvre ce grand plaisir d’écouter les autres, leur histoire de vie professionnelle voire personnelle, la richesse de nos entretiens et le sentiment de rendre service quand nos rencontres s’achèvent sur un « merci »

 

L’idée fait alors son chemin : écouter la vie des autres, les aider à extérioriser ce qu’ils gardent au fond d’eux-mêmes. Il se trouve qu’entre-temps mes enfants, qui ont grandi dans un univers familial riche d’une belle histoire dans le milieu viticole dans le Médoc, nous posent souvent des questions, curieux de comprendre d’où ils viennent. Tout un patrimoine qui pourrait disparaître avec le décès de leurs grands-parents... 

 

L'idée de devenir Écrivain public-Biographe commence à faire son chemin et me voici...

Mon engagement

 

Écrire pour les autres est une responsabilité qui implique de respecter certaines règles déontologiques.

 

Membre du Syndicat National des Conseils et Prestataires en Ecriture, je travaille en accord avec leur code éthique dont :

 

- Le devoir de confidentialité : je m’engage à ne divulguer aucune des informations reçues lors de mes entretiens.

 

- La légalité : j’agis dans le respect des lois en respectant notamment les domaines protégés des autres professions. Il m’est ainsi interdit de dispenser du conseil notarial, comptable ou juridique.

 

- Je me réserve le droit de refuser d’écrire un texte incitant à commettre un crime ou un délit ou à caractère indécent.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Pascale CLAUZEL - Ecrivain public - Biographe